The fabulous Marilyn Monroe…

The fabulous Marilyn Monroe…

The fabulous Marilyn Monroe… petit hommage pour une grande actrice.

Cela fera 53 ans que dans la nuit du 4 au 5 août 1962, on retrouva le corps sans vie de la plus célèbre des actrices américaines : Marilyn Monroe. Je vous propose ici un petit article en hommage à cette superbe actrice hollywoodienne.

 

 Je voue une fascination assumée pour cette actrice blonde et sculpturale. Vous allez me dire oui en effet, elle est belle et alors elle n’est pas naturelle non?

On retrouve son visage sur des mugs, des housses de couettes, des portes clés …, mais bof c’est devenu un produit et c’est sans intérêt. Et bien oui c’est triste d’en être arrivé là, je trouve ça horrible d’acheter un poster de Marilyn Monroe et de n’avoir jamais vu ces films, mais de ce dire qu’elle est belle alors c’est « mon idole, mon modèle ». Quand vous commencez à vous intéresser un petit peu à ce personnage vous vous rendez compte que cette jolie blonde un peu artificielle est un peu plus compliquée que ce qu’il n’y parait.

 

Le commencement:

Marilyn Monroe,née Norma Jean Baker le 1er juin 1926 à Los Angeles, n’a pas ce qu’on peut appeler une enfance de rêve, elle ne vera jamais son père, employé du gaz d’origine Norvégienne qui se sépare d’avec la mère de Marilyn avant sa naissance. La mère de Marilyn, Gladys Monroe est monteuse dans le laboratoire cinématographique Consolidated Film Industries. Tout au long de l’Enfance de Marilyn Monroe sa mère fera plusieurs séjours en hôpital psychiatrique et Marilyn passera beaucoup  de temps en familles d’accueils. En 1941, elle rencontre le fils d’un voisin James « Jim » Dougherty, qu’elle épouse en 1942. Dougherty s’engage dans la marine marchande et Marilyn travaille à l'ignifugation des ailes d'avions et à l'inspection des parachutes  à la Radioplane Compagny. Elle sera repérée par des photographes militaires pour poser  dans le cadre d'une campagne de l'armée américaine pour illustrer l'implication des femmes dans l'effort de guerre, et c’est ainsi que commence sa carrière de mannequin. En quelques mois, elle fait la couverture d'une trentaine de magazines de pin-up, elle quitte son travail pour se consacrer au mannequinat  et divorce en 1946.

 

Le cinéma:

Marilyn rêve de cinéma alors elle prend des cours de théâtre, repérée par la 20th Century  Fox elle signe un 1er contrat de six mois en juillet 1946. Après plusieurs petits films et un autre contrat de 6 mois à la Colombia, Marilyn signe un contrat de 7 ans avec la 20th Century Fox en décembre 1950.

Elle tournera dans 16 films de 1950 à 1962, le dernier « Something’s  got  to give »  ne sera jamais achevé, la star meurt avant d’avoir pu tourner toute ses scènes.

Il existe une multitude d’images de Marilyn car elle adorait poser. Elle affirmait se sentir plus à l’aise derrière un appareil photo que derrière une caméra. Le cinéma la fascinait et l’effrayait en même temps, la caméra lui faisait perdre ses moyens, elle en oubliait son texte, il lui arrivait même de vomir avant certaines scènes mais quand on regarde un film avec Marilyn Monroe on ne peut-être que hypnotisé par son jeux si naturel et fluide.

A son époque déjà beaucoup affirme que Marilyn n’a pas de talent, qu’elle ne peut jouer que des rôles de blonde plantureuse écervelé. Elle sera énormément  blessée par ces remarques et n’a de cesse de vouloir affirmer son jeu. Elle ne veut des rôles dramatiques, prend des cours à l’Actor Studio de New York ( James Dean, Marlon Brandon ou encore Montgomery Clift y ont également pris des cours), crée une société de production. Marilyn est très paradoxale, car elle ne veut pas qu’on la voit comme une simple blonde bien roulée mais en joue constamment. Beaucoup de témoignages révèlent aussi  qu’elle était comme une petite fille fragile qui souhaitait  juste un peu d’amour et de gentillesse. Marilyn Monroe/Norma Jean Baker est une personne très complexe.

Marilyn a soif de connaissances et lit énormément, elle tient également un journal ou elle écrit pratiquement tous les jours, ses pensés, des poèmes…

 

Une mort suspecte

Dans la nuit du 4 au 5 Août  1962, la gouvernante de Marylin Eunice Murray retrouve le corps de la star sans vie, elle appelle d’abord son psychiatre et les secours ne seront appelés que 5 heures plus tard.  Après enquête, le médecin légiste de Los Angeles notera sur son dossier : « Suicide probable ». Sa mort ne sera jamais élucidée, dès 1962 la thèse de l'homicide étant évoquée, incriminant le FBI ou le CIA. Marilyn est inhumée le 8 août 1962 au Westwood Village Memorial Park Cemetery de Los Angeles. Elle avait 36 ans.

Mon anecdote préférée sur Marilyn Monroe:

Marilyn, très grande admiratrice d'Ella Fitzgerald, téléphone en personne au patron du club  Mocambo Club de Los Angeles et lui demande de programmer Ella Fitzgerald contre la promesse de réserver, chaque soir où elle se produirait, une table au premier rang. (La chanteuse se voyait refuser l’entrée malgré son talent à cause de sa couleur de peau). Ne pouvant refuser une telle publicité, le patron accepte et Marilyn tient parole.

 

 

En immersion :

Pour découvrir un peu plus Marilyn Monroe voici mes films préférés et les livres qui m’ont aidé dans l’écriture de cet article :

 

Les films :

Niagara, 1953

Les hommes préfèrent les blondes, 1953

Comment épouser un millionnaire, 1953

Sept ans de réflexions, 1955

Certains l’aiment chaud, 1959

 

Les livres :

Marilyn Monroe, enquête sur un assassinat – Don Wolfe

Marilyn Monroe, Confession inachevée – Autobiographie, en collaboration avec Ben Hecht

Marilyn Monroe, Fragments – Poèmes, écrits, lettres

Laisser un commentaire

Tous les champs sont obligatoires

nom:
E-mail: (Non publié)
Commentaire: